Vous êtes ici >> Accueil » La Sicile en quelques mots » Géographie de la Sicile » Les volcans siciliens

Les volcans siciliens

L'Etna est la plus haute et la plus impressionnante montagne de Sicile avec ses 3 274 m, il est le symbole de l'île. Le volcanisme est encore très actif comme le prouvent les tremblements de terre relativement nombreux sur l'île et l'activité des volcans Stromboli et Vulcano dans les Lipari.

L'Etna

L'Etna en éruption
L'Etna en éruption

L'Etna est le plus grand volcan actif d'Europe avec un diamètre à la base de plus de 35 Km. Sa superficie correspond à celle de Paris et sa grande banlieue. Ses premières phases d'édification ont eu lieu en milieu marin, il y a 500 000 ans, dans un golfe peu profond.

Il culmine désormais à plus de 3300 m au dessus de la Méditerranée mais son altitude varie constamment. Ses flancs sont constellés de près de 250 cônes de scories adventifs. Une vaste structure d'effondrement, la Valle del Bove, entaille son flanc est et se retrouve jusqu'en mer Ionienne. Elle s'est formée en plusieurs phases la dernière datant de 4000 ans environ. Ses éruptions sont très fréquentes et même en phase plus calme il rejette d'énormes quantités de gaz depuis ses cratères sommitaux. Ces derniers sont au nombre de 4 : la Voragine (formée en 1947), la Bocca Nuova (née en 1968), le cratère nord-est (né en 1911) et le cratère sud-est (apparu en 1971).

Depuis plusieurs années les éruptions se concentrent dans les cratères sommitaux mais aussi plus bas, le long d'une importante zone de fracture orientée grossièrement nord / sud. Les éruptions de juillet 2001 et octobre 2002 en sont les témoins parmi les plus récents. Le risque majeur sur ce volcan demeure l'occurrence à moyen terme d'une éruption excentrique, c'est à dire sur les basses pentes du volcan, là où la densité de population est très élevée. La dernière de ce type s'est produite en 1669 et a entraîné la destruction partielle de la ville de Catane.

Le Stromboli

Le Stromboli
Le Stromboli

Le Stromboli est le nom d'un volcan et d'une île de l'archipel des îles Éoliennes située au nord de la Sicile, dans le bassin tyrrhénien de la mer Méditerranée

Le Stromboli est situé au nord-est du Vulcano, un autre volcan actif de cet archipel. C'est la plus septentrionale et la plus orientale des îles de l'archipel si l'on fait exception de l'îlot Strombolicchio situé dans l'est immédiat du Stromboli. Stromboli est séparée de Vulcano par les îles de Lipari, chef-lieu qui donne son autre nom à l'archipel, et de Panarea, reste majeur d'un volcan explosé débordé à l'est par de nombreux écueils émergés ou affleurants. La distance séparant l'extrémité nord-est de Vulcano et le point le plus sud de Stromboli est d'environ 23 milles nautiques, soit environ 40 km. L'île présente un aspect conique typique aux volcans et sa particularité réside dans ses éruptions régulières (à raison de plusieurs par heure) visibles de fort loin, de nuit, qui lui ont valu le surnom de « phare de la méditerranée ». Outre la randonnée nocturne au sommet , il est également possible d'observer, depuis la mer, la chute des projections incandescentes le long d'une sorte de toboggan naturel, la Sciarra del fuocco (allée du feu) situé sur la face nord-ouest de l'île. Pour ce faire, il convient évidemment de maintenir le bateau à une distance raisonnable du rivage.

Le Vulcano

Le Vulcano
Le Vulcano

La dernière éruption violente du Vulcano date de 1890. Depuis cette date, le volcan demeure en activité et fait l'objet d'une surveillance constante.

Les fumerolles situées à plusieurs endroits de l'île prouvent que l'activité volcanique n'est pas éteinte. Il en sort notamment du sulfure d'hydrogène, qui forme des cristaux jaunes à la sortie des bouches.

Il est possible de faire l'ascension du Vulcano, l'ascension raide dure une bonne heure. Il est possible de faire le tour de cratère à pied mais l'accès à la zone d'émission des fumerolles est fortement déconseillée. La descente au fond du cratère est possible.

Au pied du volcan de grandes vasques naturelles permettent de prendre des bains de boue sulfureuse. Attention, il est déconseillé de rester trop longtemps dans ces bains, car le soufre peut avoir des influences néfastes sur la stérilité et la fécondité, c'est du moins ce qui est indiqué dans les recommandations des guides.

Sur l'île se trouve également une très belle plage de sable noir volcanique.

Un lieu de l'île s'appelle la « Vallée des Monstres », situé non loin du volcan. En fait ce sont de très vieilles projections de bombes qui ont formé des silhouettes naturelles torturées. Cette « vallée » peut être un but de promenade après l'ascension du cratère.